Avis sur le livre American Darling de Russell Banks

Editeur : J’ai Lu
Publication :15/9/2008

C’est l’histoire d’Hannah, activiste radicale des années 1970, qui se fond dans la grande Histoire, celle qui dispense des guerres au Liberia, des attentats à New York et des poulets bio. Hannah raconte son histoire. On s’imagine aisément à la terrasse d’un café, un verre à la main, en train d’écouter le récit de sa vie, sans pudeur, sans honte ni fierté, en train d’écouter Hannah débattre de sa famille et de son implication directe dans ses choix politiques et les conséquences qui en ont découlé. Hannah a simplement le besoin de parler, d’elle, de ceux qu’elle a laissés derrière elle, sans chronologie précise, mais avec de multiples retours sur chacun des épisodes qui jonchent son existence.

Nous, on a d’abord l’envie d’écouter. Puis le besoin. Car c’est une époque qui nous semble révolue qu’elle ranime, une époque où la politique était l’affaire de tous et le militantisme un devoir. Et aussi parce qu’elle lève le voile sur tout un pan de la politique étrangère américaine, hégémonique et diabolique.

Hannah Musgrave a traversé une époque exceptionnelle – comme nous tous – mais l’a vécue à cent pour cent. C’est tellement bien dit et tellement engagé, le portrait d’Hannah est à la fois mystérieux et séduisant, qu’on se sent bien, à la terrasse du café, et on souhaiterait que le récit dure plus longtemps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s