Lecture d’été : American Gods de Neil Gaiman

J’ai été enthousiasmée par Neverwhere, je m’attendais donc à un grand moment de lecture avec American Gods.

Et c’est à la fois vrai et faux !

L’histoire est très originale, très complexe et on y sent un grand sens du détail. L’auteur a clairement fait beaucoup de recherches et les références aux différentes divinités sont très amusantes (surtout avec le décalage contemporain). Comme le héros, on navigue de dieu en dieu, un peu bousculé, en mettant un moment à l’identifier. On ne sait pas trop où on va mais on sent qu’on touche quelque chose d’énorme et d’incroyable.

Mais le problème, c’est que cette complexité nuit à la lisibilité de l’ouvrage qui finit par devenir tellement « tarabiscoté » que l’on s’y perd un peu. Et il est clair qu’il vaut mieux avoir un dictionnaire des mythologies près de soi car c’est loin d’être toujours évident !

Un livre qui vaut la peine d’être lu mais qui se « mérite » !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s