Avis sur le jeu CrossBoard 7

La neige tombe en abondance sur de nombreuses régions. Cela donne bien envie de dévaler des pentes enneigées à toute allure mais quand on habite en ville, c’est difficile! Heureusement, Konami a pensé aux possesseurs de Kinect et leur offre CrossBoard 7, un jeu de snowboard un peu déjanté. Allons-nous nous vautrer dans la poudreuse virtuelle? Verdict dans ce test.

Des modes de jeu à foison

En début de partie, un seul mode est disponible: Académie. Juste un prétexte pour apprendre les bases du jeu et déverrouiller les premières planches (ainsi que les premiers succès). Aussi faut-il passer quelques épreuves pour avoir accès à tous les modes de jeu, plutôt nombreux, à savoir: Académie, Eclate ballons, Slalom, Vol longue distance, Course libre, Jeux du Stade et Figures en folie. Un mode 2 joueurs répond aussi à l’appel.

Avant chaque épreuve, on peut choisir son personnage. Au début seuls un garçon et une fille son disponibles mais par la suite on peut débloquer son avatar ou des personnages particuliers: en effet, Konami a préféré des monstres au look surprenant aux riders traditionnels. Les monstres (loups, extra-terrestre, crapaud, espèce de gros crabe etc) sont bien modélisés et sont tous visibles dans la vidéo d’introduction du jeu, plutôt bien réalisée. De plus, l’arrivée de chaque personnage est accompagnée d’une cinématique humoristique qui colle bien au jeu. Chaque personnage dispose de ses propres caractéristiques (puissance, vitesse, technique et saut), d’ou l’importance de bien choisir son rider en fonction de l’épreuve sélectionnée. Par exemple, « Saber le loup » est un personnage équilibré, « Fridge » est un pro de la puissance et « Pestor le crapaud » un spécialiste du saut, très utile pour les longs vols.

Après avoir choisi un personnage, on sélectionne ensuite une planche parmi 50 disponibles. Chaque planche possède par ailleurs ses propres caractéristiques. Mais pour profiter des meilleures planches, il va falloir s’arracher pour les déverrouiller! On débute donc le jeu avec les planches les moins performantes sachant que chaque victoire permet d’en débloquer de nouvelles.

Une réalisation convaincante

Les graphismes sont corrects, plutôt colorés et dans un esprit un peu cartoon. Pas une prouesse technique mais l’ensemble demeure honorable. De leur côté, les musiques et bruitages se révèlent assez dynamiques et collent bien au jeu sachant que, dans le feu de l’action, on n’y prête pas vraiment attention. Mais ce qui retient particulièrement l’attention, c’est la reconnaissance de mouvement, très performante dans Crossboard 7. On est très loin de la jouabilité approximative de la plupart des jeux Kinect. Un très bon point pour Konami.

D’autre part, les univers y sont également assez variés. Ne croyez pas dévaler uniquement des pistes enneigées, Konami ayant prévu une foule de surfaces pour se défouler, comme sur des rivières déchaînées, des volcans en éruption, des déserts arides ou même un stade. Un choix qui peut paraître surprenant mais qui permet qui apporte une diversité visuelle très appréciable. Un vrai plaisir…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s