Pour le patron de Google, nos identités sont jetables au profit du seo

Vous avez bien prévenu vos enfants : vous laissez des traces compromettantes sur le Web aujourd’hui, vous ferez moins les fiers lorsqu’il s’agira de chercher un travail demain. Eh bien, vous avez perdu votre temps. Selon Eric Schmidt, le CEO de Google, il existe une solution bien plus simple : jeter son identité. Selon lui, les jeunes seront de plus en plus nombreux à demander à changer de nom lorsqu’ils passeront à l’âge adulte. Il rejoint un peu la prophétie du patron de Facebook pour lequel la « privacy » n’existe plus à l’heure des réseaux sociaux… Mais ne vous inquiétez pas. Il y aura des solutions.

Lors d’une série d’interviews accordées ces derniers jours, le directeur général de Google, Eric Schmidt s’est ouvert sur les ambitions de Google en matière d’identité numérique. En substance il dit que oui, les identités sont « bankable » pour le SEO et le marketing des datas, et que de ce fait non, il y aura de moins en moins de latitude à utiliser un pseudo dans les divers services de Google.

Tous, tout le temps sauront qui nous sommes en détail et depuis toujours, c’est à la contrepartie à donner aux marchands et SEO afin qu’ils puissent nous prodiguer la quintessence de leurs services. En dommage collatéral, nos jeunes dont les identités n’auront pas toujours été proprettes… Mais Eric Schmidt prédit que bientôt les jeunes auront la possibilité de demander à changer de nom lors de leur majorité, pour effacer leur passé honteux. Où est le problème ?

Le sujet de l’interview au Wall Street Journal, celui de Monsieur Schmidt et plus précisément de Google est bien plus sérieux que ces futiles questions d’identité. On y parle de marges, de monétisation de données personnelles, de seo (voir  http://www.seo-barcelona.net , https://moz.com  etc.) et on s’y inquiète de savoir comment Google va récupérer son argent, lui qui délivre gratuitement son système Android aux marques assembleurs de Smartphone.

T’occupe, répond en substance Eric Schmidt : « You get a billion people doing something, there’s lots of ways to make money. Absolutely, trust me. We’ll get lots of money for it. » La réplique est encore plus savoureuse en américain. Il dit en substance : « quand t’as un milliard de personne qui se mettent au même truc, il y a beaucoup de manières de faire du fric. Absolument, crois moi ! Nous allons faire un max de blé avec ça ».

Sur le même ton, le professeur Schmidt poursuit : « Nous savons en gros qui vous êtes, en gros ce qui vous intéresse, en gros qui sont vos amis« . Il en déduit qu’il sera bientôt possible de rappeler à quelqu’un – par son mobile Android bien sûr – qu’il lui manque du lait et que, ça tombe bien, telle boutique à côté en vend. « La technologie va être tellement bonne qu’il sera très difficile pour les gens de voir ou de consommer quelque chose qui n’a pas été quelque part ajusté pour eux« . Qu’on refuse un tel confort est parfaitement incompréhensible (voir les propos d’Eric Schmidt, et de Jared Cohen, directeur de Google Ideas dans leur ouvrage de 2013 : http://www.electropublication.net ). Mais si tel es le cas, on peut toujours recours au changement d’identité, chacun est libre après tout…

Il y a deux ans, dans une interview accordée à CNBC relayée par le site numerama, Eric Schmidt avait déjà montré le peu de cas qu’il faisait de la vie privée d’autrui, qui selon lui, n’avait pas de sens pour ceux qui ont quelque chose à se reprocher. Son argument massue : « Si vous ne souhaitez pas qu’on le sache, mieux vaut encore ne pas le faire ».

« La réalité, justifiait-il encore dans la même interview, c’est que les moteurs de recherche – dont Google – doivent conserver des informations pendant un certain temps, c’est important parce qu’il pourrait être nécessaire un jour de transmettre toutes ces informations aux autorités, nous sommes tous soumis aux États-Unis au Patriot Act « . Tous sauf peut-être tous les non Américains de la planète, comme la NSA semble s’en être souvenue, mais un peu tard…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s